De la fraîcheur à l’ombre !

0
1320

Il fait très chaud en ce moment mais ce n’est pas une nouvelle vous aviez du vous en rendre compte!  LE rendez vous était pris dans le centre ville d’Argentat pour une visite du futur gîte de pêche et ses travaux. Petite déconvenue au décours de la visite la bonne fée EDF m’a coupé l’électricité par erreur, et ne me la rendra que dans la semaine.

Quel dommage je suis condamné a un WE de pêche, les pied dans l’eau pour chercher un peu de fraîcheur. Ca tombe bien, mon ami Christian vient juste de m’offrir une superbe épuisette et je vais devoir l’étrenner.

Superbe objet, manche en olivier et raquette en chêne.

Nous quittons le gîte à pied direction la Dordogne et son parcours nokill historique sur les quais. On s’installe tranquillement dans les courant en amont du nouveau pont, Josianne et Marc en rive droite, Christian et père castor en rive gauche.

 

La chaleur nous écrase, les seuls gobages que nous voyons d’un coté comme de l’autre sont dans les bordures ou des truites innocentes trahissent leur présence par des ronds discrets sous les frondaisons.

 

peche-mouche-dordogne-juin-2015-01

 

Voila une première truite d’une trentaine de cm pour inaugurer l’épuisette. Il n’y a pas que dans le Jura que les truites sont zébrées.
peche-mouche-dordogne-juin-2015-03

Le coup du soir se laisse attendre, les ombres resteront collés au fond alors qu’il y a une éclosions de sedges à la tombée de la nuit purement monstrueuse. Par contre en rive gauche les truites sortent bien, dans le courant de cette belle veine d’eau chaque herbier dispose de son poisson à table.  Je prendrais un peu de tout en taille de 25 à 40 cm.

J’invite Marc a me rejoindre ce coté étant plus productif, alors qu’il y a une semaine c’était l’inverse.

Marc prendra un ombre qui gobait sur le chemin du retour dans la veine rive droite. On file se restaurer Avec des produits du pays saucisson, andouillette, fromage, et croquants aux noix). Il fait bon vivre en Corrèze!

Le lendemain matin sur la terrasse à Monceaux en prenant le petit déjeuner , sur la table sont disposés les restes de l’éclosion de la veille.

peche-mouche-dordogne-juin-2015-05

 

Samedi soir je ferai le coup du soir à Laygues, pas de photos au coup du soir on a rarement le temps. Comme la veille une dizaine de beaux poissons viendront à moi.

 

Dimanche, plein après midi, il fait troop chaud j’ai besoin de fraîcheur. Une partie de pêche en nymphe à vue dans le nokill, voila ce qu’il me faut(comme le WE précédent d’ailleurs) . A mon arrivée au bord du nokill, les touristes porcins du WE ont frappés. Merci quand vous profitez d’un bel endroit de ne pas nous laisser de cadeaux de la sorte. Le paysage était joli quand vous êtes arrivés , quand vous repartez laissez le dans le même état pour les suivants.

 

peche-mouche-dordogne-juin-2015-06

Je prospecte dans les veines d’herbiers en nymphe à vue, ce qui est tout a fait possible sur la Dordogne. Par contre je ne prends quasiment que des ombres, la distance de fuite des truites doit être plus importantes je n’en vois quasiment pas.peche-mouche-dordogne-juin-2015-07

 

Une petite vidéo pour finir.